Mathilde, au pair en Allemagne

28 octobre 2010

Tout à une fin.

Je suis rentrée depuis quelques mois maintenant, mais un petit bilan s'impose, juste pour moi.
Je me demande ce qu'il me reste de ce voyage, de cette année.
Quand on rentre, c'est curieux, c'est comme si on avait vécu dans un monde parallèle, et là on se retrouve à la maison. On aurait envie de parler de ça pendant des heures, de ses voyages. Mais j'ai été forcée d'admettre qu'étant partie seule, je n'avais personne avec qui partagé mes souvenirs.
Alors voilà je suis rentrée.
Et pour être honnête j'ai envie de repartir, vite.

Posté par Mathiilde35 à 14:51 - Commentaires [1]

28 mai 2010

BERLIN BERLIN BERLIN

Même si rien ne va plus à la maison à cause de mon départ anticipé, rien ne m'empêchera d'être joyeuse aujourd'hui, car je vais passer le weekend à Berlin.

Berlin !

Posté par Mathiilde35 à 12:39 - Commentaires [3]
20 mai 2010

3 juillet.

Après beaucoup de réflexions, après une longue discussion avec ma maman, je rentre en France le 3 juillet, après 11 mois d'aventure.

Maintenant je sais, il me reste un mois et demi, et je vais en profiter.

Posté par Mathiilde35 à 11:22 - Commentaires [1]
19 mai 2010

Et encore une liste de choses à faire avant de partir...

Parce que mine de rien, ça approche, le départ, les au revoir, alors pour ne presque rien oublier j'ai envie de faire une liste.
(Oui puis bon c'est mon blog je fais ce que je veux.)
Céline (ou même les autres) si tu as des trucs à rajouter, vas y :)

- Manger pleins de glaces à 70 cts, de bretzels, de berliner, de bratwurst, de kebabs.
- Aller à Amsterdam
- Aller à Frankfurt, Bonn, Münster, retourner à Cologne.
- Me promener au bord du Rhin.
- Aller au marché au puce de Düsseldorf. (Tous les samedis je le dis mais jamais je le fait)
- Aller au jardin japonais de Düsseldorf, et visiter le parc du château de Krefeld.

Pas d'autres idées encore, mais ça viendra.
Et surtout, surtout, profiter, de ce pays que j'aime tant, de Céline, de la fin.

Posté par Mathiilde35 à 09:40 - Commentaires [1]

Deux mois.

Et voilà, fatalement, voilà.
Le temps passe, l'aventure avance, les choses changent et évoluent.
Est ce que j'ai changé après 9 mois en Allemagne?
J'en sais trop rien.
Je sais que maintenant j'arrive à rencontrer des inconnus avec qui j'ai échangé deux mails. Le voyage m'a rendue moins timide.
Je sais qu'avant je n'avais jamais pris l'avion, et que maintenant c'est plus qu'une formalité.
Moi qui me croyait nulle en orientation, j'arrive à me repérer dans une ville inconnue, juste avec un plan.
Mais j'espère vraiment ne jamais être blasée des voyages, de la découverte.
Parce qu'il me reste tant à explorer, tant à visiter, j'espère toujours avoir cette petite boule dans la gorge quand j'arrive dans un endroit inconnu.
Moi j'ai qu'une chose à dire,

Voyagez les gens!

Posté par Mathiilde35 à 09:31 - Commentaires [0]

07 mai 2010

Parce que c'est ingrat d'être au pair.

Parce que c'est ingrat de devoir faire le ménage parce que les femmes de ménage ne sont pas là, mais de ne pas être payée comme elle pour le faire.
Parce que c'est ingrat quand S. fait un gâteau pour les autres de devoir tout nettoyer après.
Parce que c'est ingrat d'entendre la mère à peine nous dire bonjour alors qu'on a plié ses culottes la veille.
Parce que c'est ingrat de devoir demander la permission pour tout.
Parce que c'est ingrat de servir d'amusement à des gamins qui ne sont pas les siens.
Parce que c'est ingrat de ne pas avoir d'intimité.
Parce que c'est ingrat de devoir tout nettoyer après des travaux alors qu'on est pas chez soi.
Parce que c'est ingrat de devoir tout gérer dans une langue étrangère.

Parce que c'est tellement ingrat que ce matin j'ai voulu faire ma valise et partir.
Et que si Lucie ne venait pas dans 6 jours, je serai en route pour chez moi.

J'en peux plus de ce boulot.

Posté par Mathiilde35 à 08:00 - Commentaires [1]
06 mai 2010

Ma petite histoire ...

Pourquoi chercher un sens à toutes leurs conneries, si tu dois tenter ta chance et faire ton chemin dans la vie, parce qu'au fond le vrai plaisir c'est peut être juste de pas savoir comment qu'elle va finir, ta petite histoire

Les Cowboys fringants, Ti cul


J'aime cette phrase, ça correspond vraiment ma vie, à ma philosophie de la vie.
C'est vrai que pendant des mois j'ai désespéré tout le monde, mes parents se sont fait du soucis. Oui, c'est vrai, après le bac, j'ai pas fait comme tout le monde, je suis pas allé tout de suite à la fac. C'est vrai que c'est peut être stupide de se retrouver à vendre des légumes, des vêtements, de faire des canards en pâté de foie, alors que j'aurais pu faire des études.
Mais moi je regrette rien du choix que j'ai fait. Peut être même que j'en suis fière parce que j'ai fais ce choix toute seule. Je l'ai assumé jusqu'au bout. Partie de rien le CV tout vide, j'ai réussi à trouver des boulots.
J'ai pas fait cet article pour me jeter des fleurs, juste pour mettre les choses au point avec moi même.
Parce que j'espère un jour, j'arrêterai de me dévaloriser, j'aurais confiance en moi et en les choses que j'ai accomplie.
En attendant je doute tous les jours, mais je suis riche de mes souvenirs, de mes projets secrets.

Je vais sûrement supprimer plus tard cet article, parce qu'il n'a pas lieu d'être sur ce blog, ou parce qu'il est trop intime. Mais de toute manière je suis comme ça, compliquée.

Et toi c'est quoi ta philosophie de la vie?
Ou même juste, c'est quoi ta vie?


Posté par Mathiilde35 à 09:04 - Commentaires [0]
Tags : ,
25 avril 2010

J'ai pas vraiment d'idée pour un titre.

Alors il n'y en aura pas.

Je sais même pas trop non plus ce que je vais raconter, j'essaie toujours de me rappeler des moments dont j'ai envie de me souvenir quand je serai en France, mais bon c'est pas toujours facile.

En 8 mois j'ai accumulé trop de souvenirs, trop de moments ou je me suis dit qu'il fallait pas que j'oublie, mais que bon j'ai quand même oublié. Ou peut être que non, peut être qu'un jour je verrai un truc, et je me dirai, mais oui Mathilde, rappelle toi le 32 janvier, à Dortmund!

Bref, c'est bien beau de raconter n'importe quoi. Il fait beau, et chaud dans ma chambre sous les combles d'ailleurs, j'entends les oiseaux chanter, et ben c'est cool quoi. Enfin, je sais pas si c'est cool, en ce moment je suis entre deux. J'ai d'un côté, un ras le bol d'être au pair, des gamins, de ne pas être chez moi, et puis d'un autre côté je me dis que rentrer ok c'est bien, mais passé les deux premières semaines à être ravie de revoir tout le monde, il se passera quoi? Ben la routine toujours.

C'est toujours un peu difficile quand on est loin, de discerner ce qui nous attends dans quelques mois. Pour une fois je sais à peu près, mais d'un autre côté qui dit que le virus du voyage ne vas pas me reprendre? J'en sais rien. Je sais pas trop ou je vais en fait.

Cet article n'a ni queue ni tête, mais c'est pas grave, hein?

Posté par Mathiilde35 à 18:53 - Commentaires [2]
13 avril 2010

Et maintenant ?

Et oui, la question se pose, déjà 8 mois en Allemagne, le temps du bilan n'est pas encore là, mais le temps de faire des projets pour l'année prochaine s'annonce.

Déjà dans l'avenir proche quoi de prévu?

Lucie vient me voir dans un mois pile! J'ai pas hâte, c'est pire que ça! Elle me manque tellement, en plus on se parle si peu, que je vais avoir des trilliards de choses à lui raconter.

J'ai aussi un projet mystère pour l'anniversaire de Céline, que j'ai vraiment hâte de vivre, même si pour ça il nous faut attendre.

Et puis si possible des visites en Allemagne, profiter du temps qu'il me reste avec mes copines ici, et explorer encore un peu plus ce pays que j'aime tant.

Posté par Mathiilde35 à 20:27 - Commentaires [2]

Venise et Bratislava, rien à voir me direz vous ...

Et pourtant, pour moi si.

Deux villes très différente, vraiment rien à voir.

Venise, ville connue de tous, ville avec ses gondoles, ville de rêve souvent. (Il faut imaginer la voie de Frédéric Mitterrand disant ça, Laurent Gerra le fait très bien) .
Moi Venise, j'ai jamais vraiment rêvé d'y aller. J'en connaissais pas grand chose, juste les gondoles, je savais que c'était une ville touristique, souvent pour les amoureux.
Je savais (honte à moi) même pas ou c'était exactement en Italie. (C'est dans le nord est de l'Italie d'ailleurs).

Mais le hasard du Blind booking a fait que moi et Aurore volions vers Venise un weekend de Pacques.

Et ben, même si au début j'étais pas sur-enthousiaste, aujourd'hui je suis super contente d'y être allé, c'était vraiment magnifique.

Pour de vrai, un des plus beaux endroits que j'ai jamais vu. Je saurai pas d"écrire mais il y a une espèce de magie quand on sort de la gare, un truc qui fait qu'on peut juste dire 'Ouah!'
Tout est beau, c'est fou, chaque petite ruelle à son charme, et l'eau a une couleur vraiment superbe. Alors oui, c'est vrai, c'est une ville à touristes, il y en a énormément, ça fait d'ailleurs plusieurs mois que je n'avais pas autant entendu parler français !
Mais vraiment, je ne suis pas douée pour faire des articles touristiques, mais si vous avez l'occasion d'aller à Venise, même entre potes, allez y, c'est vraiment super, c'est très très beau, et Ryan air fait des vols pas cher.
Pour écouter notre petite hymne des vacances, c'est ici =D

Une petite journée plus tard, nous voilà, toujours Aurore et moi à Bratislava, après un vol plutôt ... Mouvementé.
Nous avons retrouvé là bas Ivona, une ex au pair slovaque qui a eu la gentillesse de nous héberger 2 nuits dans sa coloc' à Bratislava même, ce qui était super pratique pour nous.
Le premier après midi, nous avons visité un peu Bratislava, pour être honnête, ce n'est pas une ville magnifique. C'est une capitale toute récente, de 500 000 habitants. Tout est un peu vieux là bas et délabrés, au moins au niveau des infrastructures, mais ça valait quand même le coup d'œil.
Et puis le lendemain ... *O*
Vienne. C'était pour moi une sorte de rêve, j'ai depuis longtemps envie d'aller à Vienne, (peut être depuis que j'ai lu Sissi à 9-10 ans, va savoir). Et j'ai pas été déçu, tout est magnifique, vraiment. Bien sûr j'ai pas tout vu, mais de ce que j'ai vu, j'ai juste envie de le revoir. J'ai vu le château de Sissi, le centre ville, pleins de choses. J'ai même gouté la Sachertorte, le gateau au chocolat local, c'est super cher, mais c'est plus que bon, mon papa aurait adoré.

Nous nous sommes de nouveau retrouvé à l'aéroport comme par magie, tout est allé trop vite, ces vacances que j'ai tant attendues, sont déjà terminées.
Mais je regrette pas, j'ai appris encore pleins de choses nouvelles, rencontré des gens ...

J'ai plus que jamais le virus du voyage.


Posté par Mathiilde35 à 20:25 - Commentaires [1]